Menu

18 sept. 2014

Ma rentrée sur les chapeaux de roue

Poppy n'a pas été la seule à faire sa rentrée et il a fallu que moi aussi je trouve un nouveau rythme entre l'école, la crèche et nos diverses activités, ce qui n'était pas gagné d'avance!
Un truc qui m'a été super utile pour cette rentrée 2014, c'est l'agenda familial. Je me rends compte que même en congé parental, j'ai une multitude de choses à gérer et mon cerveau trouve ses limites. Je ne veux plus avoir à me répéter les événements importants chaque jour et les oublier le jour J. Il est très pratique et j'y ai déjà noté plein de choses.

Les réunions de parents d'élèves. Car je ne fais jamais les choses à moitié et il a suffit d'une réunion de présentation pour que je m'inscrive à l'association et offre mon aide. Je ne sais pas encore si je serai tête de liste ou suppléante (on doit se réunir pour en parler), dans tous les cas je serai bien contente de participer. J'avais assisté à un conseil d'école en Normandie avant de déménager et trouvé ça passionnant. Et ils ont un blog en friche qu'il faudrait rebooster (suivez mon regard).

Les dates importantes de l'école: réunion de rentrée, passage du photographe, vacances scolaires, pont et jours de compensation (j'avais lamentablement zappé un jour de récupération l'année dernière), je suis au point.

Mon organisation autour de la section Heroes of the Storm. Un site sur lequel j'ai travaillé tout l'été et qui vient d'être lancé pour suivre l'actualité du nouveau jeu de Blizzard, encore en Alpha. En projet: des guides de personnages et des vidéos.

Les programmations du blog. Je tiens déjà un carnet où je note toutes mes idées d'article et l'agenda me permet surtout de programmer les articles que je dois absolument faire. Par exemple, cette semaine, mon objectif était d'écrire l'article sur la rentrée. Le faire dans 3 semaines n'aurait pas eu grand intérêt. Pareil pour les lectures communes programmées comme le club des blogueurs lecteurs. Le reste du temps, c'est free style!

Mes activités extérieures. Comme mon voyage à Toulouse fin octobre pour les Vendredis Intellos ou la grosse résolution de la rentrée en ce qui me concerne: le jogging. J'ai réussi à embarquer ma soeur dans cette folie et nous sommes bien déterminées à nous motiver l'une l'autre. Je ne sais vraiment pas ce que ça va donner dans la mesure où je n'ai pas couru plus de 500 mètres depuis le lycée.

Les activités familiales. Vacances scolaires chez papy et mamie, invitations aux anniversaires, journées à Disneyland Paris, c'est fou comme ça se remplit vite.

A côté de ça, je vous avais promis un retour sur l'adaptation à la crèche de Teemo.
J'étais partiellement angoissée (ça se dit?) parce qu'il est très attaché à moi et il pleure comme un malheureux devant la porte quand je sors les poubelles. Je sentais que ça n'allait pas être facile. L'adaptation était programmée de telle façon qu'on venait à la crèche deux fois par jour, avec moi au début puis seul.
Les deux premiers jours, on a fait connaissance, autant les enfants que les parents et le personnel car on a beaucoup discuté. C'était vraiment convivial et intéressant, j'ai aimé le principe! Puis on nous a proposé de partir quelques minutes pour tester la séparation. J'ai vu tous les parents expliquer aux enfants qu'ils partaient faire une course et revenaient, et ça se passait plus ou moins sans encombre. Je me suis lancée et j'ai dit à Teemo que je devais partir mais que je reviendrais. Echec: il voulait sortir avec moi! Je ne l'ai pas forcé et je suis restée avec lui, en me disant que c'était la fin du monde et que j'avais été trop maternante avec lui (culpabilité quand tu nous tiens).
Sauf que la surprise est advenue dès le lendemain. Je l'ai déposé et suis partie immédiatement en lui expliquant que je reviendrai le chercher, il devait rester seul 2 heures. Quand je suis revenue à la crèche, la moitié des enfants étaient en larmes dans les bras de leurs mamans quand le mien... jouait tout seul dans la cabane, comme un grand. En me voyant, il a même osé me dire qu'il voulait encore jouer et ne pas rentrer à la maison! Les deux autres étapes de l'adaptation furent du même acabit; mon fils vit très bien la séparation et est un ange (sauf pour la sieste, il n'a pas l'habitude de dormir avec d'autres enfants).
Pour rappel, il ira tous les vendredis, en journée complète.

Ce n'est pas la première fois que je constate que mes enfants sont à l'aise en extérieur tout en étant très attachés à moi. Quand la dame de la crèche m'a dit: "Teemo est un enfant très calme, gentil, doux, il mange tout, il est adorable. On aimerait avoir que des enfants comme lui!", j'ai fait un bond en arrière de deux ans, quand on disait la même chose de Poppy. Des fois, je me dis que c'est justement mon côté maternant, très maman koala, qui leur permet d'être aussi bien dans leur peau. Je crois qu'ils ont une sécurité affective pleine, ils savent qu'au moindre problème je suis là, qu'ils me retrouveront quoi qu'il arrive et que je serai là pour les consoler. Du moins, c'est comme cela que je le ressens.

5 commentaires:

Elwenn - Kid Friendly a dit…

Je pense aussi que le fait de nous savoir présentes en cas de problème les aide à prendre leur envol.

Erinael a dit…

Ici aussi la rentrée a été rock n roll. Je passe de "rien" à dea activités bénévoles, un job et des cours du soir....
Ici aussi les adaptations se sont super bien passées à l'époque, et ça fait plaisir mais surtout ça rassure.
Quand Clem a commencé l'école après plusieurs mois de totale fusion avec oi j'étais très angoissée de sa réaction. Et pourtant, elle n'a jamais jamais pleuré à l'école. Même le premier jour. C'est réconfortant ^^

Cleophis Deeptizz a dit…

Mais oui!!! Finalement, ça se passe très bien alors qu'on nous a pris la tête pendant des mois parce qu'on les portait trop et qu'on accourait dès qu'ils pleuraient. ;)

Maman des Champs a dit…

Ma petite expérience valide aussi cette hypothèse : le maternage et la proximité facilitent grandement les futures séparations ! Quand je vois mes deux enfants courir vers la cour de l'école tous les matins, ça me venge intérieurement de tous les gens qui ont pu tiquer quand je leur disais qu'ils n'étaient pas gardés à l'extérieur :)

Bon courage pour la bonne résolution sportive ! De mon côté je me suis mise au vélo, ça fait du bien ! Sauf cette semaine, c'est relâche parce que j'ai une mega crève...

Maman Clémentine a dit…

C'est super que tout se soit bien passé pour Teemo et ça me rassure un peu par rapport à l'entrée en maternelle de Clémentine l'année prochaine. En ce qui concerne l'agenda c'est un indispensable pour être un minimum organisée. :)