Menu

30 juin 2014

Le club des blogueurs lecteurs, édition de l'été 2014

Déjà la 4ème édition du club des blogueurs lecteurs et j'ai eu beaucoup de retours positifs, merci à vous! J'en profite pour vous rappeler que le club est ouvert à tous et qu'il n'est pas nécessaire de s'inscrire. Le livre proposé vous plaît, vous le lisez et vous en faites une critique sur votre blog ou en commentaire pendant la semaine prévue, c'est tout!

Cette édition de l'été sera spéciale car je ne vous propose non pas un mais deux livres à lire! En effet, beaucoup d'entre nous vont partir dans d'autres contrées, voir la famille, voyager, et les dates risquent de ne pas convenir à tout le monde. Je vous propose donc de nous retrouver la première semaine de septembre pour les critiques et vous avez le choix d'en lire un ou deux, à vous de voir!

27 juin 2014

Meutres en copropriété de Deborah Crombie

Quatrième de couverture: Quoi de plus paisible que le Yorshire en automne? C'est ce que s'imagine le superintendant Duncan Kincaid, fraîchement promu et déjà surchargé de travail.
Et donc, quand son neveu lui propose de profiter d'une semaine dans une résidence en copropriété, il accepte, pensant se reposer et lire quelques bons livres.
Alors qu'il vient de faire la connaissance de ceux que le hasard a réunis dans la maison pour quelques jours, Duncan découvre le corps de Sebastian, le sous-directeur de l'établissement, flottant dans la piscine du manoir. Penny MacKenzie, une vielle demoiselle écossaise, a vu quelque chose qui a peut-être un rapport avec la mort de Sebastian. Mais elle souffre de la maladie d'Alzheimer et, prudente, hésite à faire part de ses soupçons. On la retrouve sur le court de tennis, le crâne défoncé.
Puis c'est Hannah Alcock, une scientifique, qui est victime d'une tentative de meurtre. Quelqu'un l'a poussée dans l'escalier.
L'enquête de la police locale piétine: le superintendant prend alors la direction des opérations et appelle à la rescousse sa jeune collaboratrice, Gemma James.

Il s'agit là du premier roman de Deborah Crombie et de la première affaire de Duncan Kincaid et Gemma James. L'intrigue, particulièrement astucieuse, évoque Agatha Christie, mais on perçoit déjà la touche personnelle, unique, de l'auteur, la finesse de ses analyses psychologiques, qui feront son succès.

25 juin 2014

Elysium de Neill Blomkamp (2013)

Synopsis: En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses - s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.

23 juin 2014

1984 de George Orwell [CBL 3]

Pour cette troisième édition du club des blogueurs lecteurs, je vous ai proposé la lecture d'un classique.

L'objectif du club des blogueurs lecteurs est de partager notre point de vue sur une lecture commune. Nous risquons donc de parler, dans l'article et dans les commentaires, des personnages, des situations, des moments clés du livre. Soyez prévenus!

19 juin 2014

Bienveillante mais pas sans faille

Avant d'avoir des enfants, je n'étais ni pour, ni contre la fessée. Néanmoins, je me souvenais avoir beaucoup frappé ma soeur quand j'étais ado, je le regrette et je ne voulais pas le reproduire. Je me disais que les fessées seraient épisodiques, en dernier recours.

La première fois que j'ai levé la main sur Poppy, c'était un réflexe. Elle était sur la table à langer et m'a lancé un coup de pied qui m'a coupé le souffle, ma main est partie tout de suite sur sa cuisse. Ce que j'ai vu m'a horrifiée: mon petit bébé de 18 mois s'est arrêté net, s'est mise à hurler et à tenir sa cuisse écarlate. Je me suis sentie mal et j'ai su ce jour-là que je ne pourrais jamais frapper mes enfants.

17 juin 2014

Fleur de tonnerre de Jean Teulé

Quatrième de couverture: Ce fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin: les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants et même les nourrissons.
Elle s'appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu'il venait d'exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

11 juin 2014

Evasion de Mikael Hafstrom (2013)

Synopsis: Ray Breslin est un ingénieur spécialisé dans la conception de prisons ultrasécurisées. Il teste lui-même l’efficacité de ses bâtiments en se faisant enfermer puis en s’évadant. Contacté par une société privée souhaitant tester un concept révolutionnaire de prison hi-tech, il se retrouve prisonnier. Piégé dans ce complexe ultra-moderne, harcelé par un directeur impitoyable et son gardien corrompu, Ray découvre une conspiration pour le faire disparaître à jamais. Sa seule chance de survie : une alliance avec Emil Rottmayer, un co-détenu ayant lui aussi un secret. Pour avoir une chance de s’évader, ils vont d’abord devoir se faire confiance.

9 juin 2014

Miss Ouistiti

Je souris toujours quand je lis les articles des mamans blogueuses qui montrent à quel point leurs filles sont des "vraies" filles. Du rose, des paillettes, des princesses, des colliers et des bracelets, la panoplie totale.

Poppy n'aime pas les poupées, ce n'est pas faute d'essayer puisqu'encore récemment j'ai gagné une poupée Lottie pour elle sur le blog de Sophie Gourion. 2 jours à s'amuser avec ses bottes et aux oubliettes!
Les barrettes et élastiques, j'ai dû faire une croix dessus. J'en ai acheté tout un lot quand elle était toute petite et ses cheveux poussaient à une vitesse fulgurante, elle était trop mignonne! Sauf que dès que je m'approchais d'elle avec une brosse à cheveux, elle se mettait à hurler et à rouler par terre pour m'échapper... Pour l'intégrité de mes tympans, j'ai coupé ses magnifiques boucles blondes à contre-coeur. J'espère ardemment qu'un jour elle se laissera enfin faire.
Elle aime les robes et les princesses mais sans que cela devienne une obsession. Elle a des périodes où elle ne veut que des robes et une autre où elle ne veut que des pantalons. Cendrillon, Raiponce et Belle tapissent les murs de sa chambre et elle dort avec une peluche de Flash McQueen.
Ma fille serait-elle une fausse fille?

7 juin 2014

Le cerveau qui bouillonne

Cet après-midi, j'avais prévu de vous écrire une critique littéraire mais à 13h30, après avoir déposé Poppy à l'école et mis Teemo à la sieste, je me suis écroulée sur mon lit, avec l'impression d'avoir une ruche à la place de la tête. Des bourdonnements incessants, l'impression qu'elle allait exploser. 1h30 plus tard, j'allais mieux et je savais très bien pourquoi j'en étais arrivée là et quelles étaient les mesures nécessaires.

En effet, depuis presque 3 semaines, j'ai le cerveau en ébullition, complètement tourné vers l'optimisation de mon blog, de mes réseaux sociaux, et de ma visibilité sur le net. Au bout de 3 semaines, je suis en overdose.

4 juin 2014

Le dernier pub avant la fin du monde de Edgar Wright (2013)

Synopsis: L’histoire débute le 22 juin 1990 dans la petite ville anglaise de Newton Haven : cinq adolescents au comble de l’âge ingrat fêtent la fin des cours en se lançant dans une tournée épique des pubs de la ville. Malgré leur enthousiasme, et avec l’absorption d’un nombre impressionnant de pintes de bière, ils ne parviennent pas à leur but, le dernier pub sur leur liste : The World’s End (La Fin du Monde). Une vingtaine d’années plus tard, nos cinq mousquetaires ont tous quitté leur ville natale et sont devenus des hommes avec femme, enfants et responsabilités, à l’alarmante exception de celui qui fut un temps leur meneur, Gary King, un quarantenaire tirant exagérément sur la corde de son adolescence attardée. L’incorrigible Gary, tristement conscient du décalage qui le sépare aujourd’hui de son meilleur ami d’antan Andy, souhaite coûte que coûte réitérer l’épreuve de leur marathon alcoolisé. Il convainc Andy, Steven, Oliver et Peter de se réunir un vendredi après-midi. Gary est comme un poisson dans l’eau. Le défi : une nuit, cinq potes, douze pubs, avec un minimum d’une pinte chacun par pub. À leur arrivée à Newton Haven, le club des cinq retrouve Sam, la soeur d’Oliver pour qui Gary et Steven en pincent toujours. Alors que la fine équipe tente, tant bien que mal, d’accorder le passé avec le présent, une série de retrouvailles avec de vieilles connaissances et des lieux familiers les font soudain prendre conscience que le véritable enjeu, c’est l’avenir, non seulement le leur, mais celui de l’humanité entière, et arriver à «La Fin du Monde» devient le dernier de leurs soucis...