Menu

25 avr. 2014

Saratoga Woods d'Elizabeth George

Quatrième de couverture: La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs "murmures", comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l'envoyer sous une nouvelle identité sur l'île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King. La personne censée l'accueillir ne l'attend pas au débarcadère. Et ne s'y présentera  jamais. Livrée à elle-même, Becca doit dorénavant se débrouiller seule, dans un endroit qu'elle ne connaît pas et dont les habitants, comme elle ne tarde pas à le découvrir, semblent tous receler une part d'ombre...
Avec toute la maîtrise du suspense et la finesse psychologique qu'on lui connaît, Elizabeth George nous offre aujourd'hui le premier livre d'une série mettant en scène sa nouvelle héroïne, Becca King.

En grande fan d'Elizabeth George et de sa série policière, j'étais très intriguée par cette nouvelle série. D'autant plus que j'apprécie les histoires parallèles, où les personnages sont dotés de pouvoirs surnaturels.
On découvre dans ce livre une jeune fille de 14 ans, Hannah, vite rebaptisée Becca King, qui fuit son beau-père et se trouve seule sur la petite île de Whidbey, sans personne à qui parler de sa particularité et de son passé. Une situation très difficile à vivre! La première partie colle beaucoup à la littérature pour ado, d'ailleurs je pense que c'est la nouvelle cible d'Elizabeth George, et j'ai souvent eu l'impression de me trouver au milieu de Twilight. Du coup, certaines pages m'ont parues excessivement longues et ennuyeuses puis l'élément déclencheur survient et l'action reprend de plus belle, entraînante et haletante.
L'histoire est cohérente, les personnages attachants, on se fond assez facilement dans le récit.
Comme prévu, la fin n'en est pas une puisqu'il s'agit du premier tome d'une série et qu'il y a encore beaucoup de problèmes à résoudre dans la vie d'Hannah/Becca.

Un bon livre pour ado, ou pour les adultes qui aiment se replonger dans les années lycée.

1 commentaire:

Isa a dit…

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas lu de romans d'Elisabeth Georges, celui ci semble bien attachant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...