Menu

24 mars 2014

S'éloigner du cocon familial

Quand on a des enfants, on sait qu'ils finiront par partir de la maison et fonder leur propre famille. Mais que se passe-t-il quand ce départ se fait très loin?

Toute la famille de Piwix habite au Havre et ses environs. Depuis tout petit, il a toujours été chez les uns et les autres pour les anniversaires, les fêtes, ou toute occasion pour un rassemblement familial. Alors quand on a décidé de s'installer tous les deux en région parisienne, l'exil fut assez difficile. Il a eu du mal à s'intégrer et au bout de 5 ans, il m'a demandé de revenir en Normandie pour se rapprocher de sa famille.

J'ai grandi dans une famille qui ne se réunissait quasiment jamais. Une partie de la famille habitait aux 4 coins de la France, certains même à l'étranger, et nous voyions très rarement ceux qui vivaient à proximité. Pas l'habitude de se réunir, pas l'envie, pas d'atomes crochus, que sais-je, il s'agit de l'histoire de mes parents. Ce qui fait que partout où je vais, je me sens chez moi, car ma famille est composée de mon mari et de mes enfants. Partir en Normandie n'était pas un problème.

La première année s'est déroulée comme nous l'espérions. On allait chez les uns et chez les autres, on faisait des sorties ensemble, on partageait beaucoup. Je gardais mes nièces et vice-versa. Puis les moments se sont de plus en plus espacés et on ne se voyait que pour les grands événements. Nous nous sommes aperçus que nous étions les seuls à nous déplacer. Personne ne venait jamais chez nous, personne ne nous confiait les enfants à garder pour une sortie en amoureux.

Un été, alors que nous faisions un barbecue en famille, nous avons parlé de visiter un parc d'attractions tout proche. Nous étions vraiment emballés et nous nous sommes promis de fixer une date. Une dizaine de jours plus tard, des photos sont parues sur Facebook. Ils avaient passé la journée au parc d'attractions. Sans nous. Sans même nous avoir prévenus. Piwix l'a très mal pris (et c'est un euphémisme). Je crois que ce jour-là, nous avons compris que la communication ne se faisait plus.

Etrangement, les relations se passent toujours bien lors des réunions de famille, nous n'avons aucun grief les uns avec les autres. Mais une fois rentrés chacun chez soi, c'est le silence radio. De notre faute, de la leur? Je ne sais pas, j'ai juste remarqué que l'éloignement s'est fait à la grossesse de Teemo.

C'est la raison pour laquelle Piwix a accepté immédiatement de revenir sur Paris pour reprendre la société de mon père. Pour des raisons financières, mais aussi parce que s'éloigner de sa famille ne le dérange plus. Sa famille, aujourd'hui, c'est nous: sa femme, sa fille, son fils. Si je l'écoutais, on n'irait en Normandie que deux fois par an, j'espère ne pas en arriver là tout de même.

Sa mère avait les larmes aux yeux quand nous avons annoncé que nous partions. Elle sait ce que cela signifie: moins de déplacements. Pourtant nous ne partons qu'à 200 km, pas dans un autre pays! Mais je me mets à sa place. Et j'ai beaucoup repensé à ce moment, dont j'avais déjà un peu parlé, où mes enfants quitteront le domicile familial. C'est le lot de tout parent.

On le sait dès la naissance: notre boulot c'est d'élever ces enfants du mieux possible, de leur apprendre à appréhender la vie parfois difficile et les écueils de la société, de leur apprendre à apprécier les moments heureux et de rester positif. Pour qu'un jour ils prennent leur envol, à 10 km, 100 km ou 1000 km.

11 commentaires:

Anne-Laure a dit…

Mes rères et moi somment très dispatchés : Moi je suis en Belgique, mon frère est à paris et mes 2 autres frères jumeaux sont en haute Savoie. Et nous avons tous les 4 quitté le nid familial quasi en même temps, en l'espace de même pas 6 mois. Ça a fait tout drôle à mes parents ;)

On se voit grosso modo qu'une fois par an, à Noël (et encore, pas toujours, cette année, je n'ai pas vu tous es frères :( )
Je suis très famille et ils me manquent beaucoup. Pourtant, c'est vrai que globalement, c'est silence radio toute l'année. Un peu de la faute de tout le monde je crois mais surtout de FB : on a des nouvelles via FB donc on prend moins le téléphone.
FB c'est une saloeperie pour certaines relations. J'avoue que parfois j'ai l'estomac qui se tord un peu quand je vois que mon (ou mes) frère(s) ont fait une sortie pasloin de chez moi sans m'en parler. En même temps, ils savent que j'aurai dit non (rapport aux enfants toussa toussa), mais même...j'aurai aimé une invitation quand même^^^ça pique un peu quoi

Mayan a dit…

Je comprend la déception de ton homme s'il était très famille il a du vraiment accuser le coup. Des fois, d'être loin fait que les relations n'en sont plus que meilleurs. Ici on est tout les deux éloignés de nos familles respectives, on a notre cocoon à nous chez nous et on apprécie mieux les moments quand on se rend chez eux. Et puis au moins on est loin des conflits s'il y en a donc pas pris à partie. Je vous souhaite une bonne installation.

Kimie Motsetemaux a dit…

Et puis 200km, ça n'est quasiment rien, tu viens juste d'entrer dans la voiture que déjà c'est fini !!

Ragnagna a dit…

Il en a parlé avec eux de cette sortie où ils vous ont oublié ? Je crois que tant que l’abcès ne serait pas percé, j'en voudrais à mort à toute la famille. C'est ridicule mais être mis de côté dans sa propre famille quel déchirement!
Heureusement il a celle qu'il crée avec toi et qui s'envolera mais dans plusieurs années, alors savourez votre retour à Paris !

Cleophis Deeptizz a dit…

Tous partis en même temps, ça devait faire un sacré vide!

Cleophis Deeptizz a dit…

Oui et non. Pour la fête des mères, ils nous ont proposé un resto l'après-midi. Sauf que faire 4h de route dans la journée avec les enfants pour un resto, c'est bof bof...

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est possible, seul le temps nous le dira. Merci.

Cleophis Deeptizz a dit…

Oui, il en parlé tout de suite. Les organisateurs ont répondu qu'ils ne savaient pas qu'on voulait venir, alors qu'on en avait parlé 15 jours avant...

Cli a dit…

Hum sympa cette sortie avec tout le monde sauf vous...j'imagine la tête qu'a fait ton homme!
Je vous souhaite une bonne (ré)installation vers Paris et plein de bonheur tous les 4! C'est le principal (même si c'est dur de s'éloigner des autres personnes!).

Ragnagna a dit…

Ouais... Il a toute ma compassion, c'est très désagréable...
Bon déménagement à vous tous :)

maquillage yeux bleus a dit…

Je comprend la déception de ton homme s'il était très famille il a du vraiment accuser le coup. Des fois, d'être loin fait que les relations n'en sont plus que meilleurs.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...