Menu

29 janv. 2014

La colline aux coquelicots de Goro Miyazaki (2012)

Synopsis: Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer...
Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier…
Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.

27 janv. 2014

After earth de M. Night Shyamalan (2013)

Synopsis: Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s’est échappée au moment du crash.
Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance…

23 janv. 2014

Déconstruire ce que l'école construit

A chaque vacances scolaires, Poppy récupère son cahier de vie où sont notées toutes les activités que les enfants ont faites en classe. C'est ensuite à nous de travailler et d'ajouter les quelques événements qui se sont déroulés pendant les vacances.

Et bien je peux vous dire que ce cahier de vie a répondu à bon nombre de nos interrogations!

Comme je l'avais déjà expliqué ici, Poppy a vécu trois ans sans doudou. Elle n'en voyait pas l'intérêt et oubliait le doudou de la crèche dès qu'elle était à la maison.

Or, sur le chemin de l'école, Poppy a commencé à me parler d'un nounours. Un nounours qu'elle laissait sur le lit après la sieste. Une fois, deux fois, trois fois. Je commençais à me poser des questions. La maîtresse m'a devancé en me demandant un jour de penser à mettre le doudou de Poppy dans son sac à dos car elle était obligée de se contenter d'un doudou de substitution. Euh... oui, mais il n'y a pas de doudou chez nous! A contre-coeur, et parce que je préférais que ma fille ait sa propre peluche qu'un nounours qui est passé par toutes les mains, nous avons choisi un doudou pour l'école. C'est en ouvrant le cahier de vie que j'ai compris:

22 janv. 2014

Le mec de la tombe d'à côté & Le caveau de famille de Katarina Mazetti

Très innocemment, je m'imaginais que Katarina Mazetti était un écrivain italien. Point du tout, figurez-vous qu'elle vient de bien plus au nord: de Suède! Après la saga Camilla Läckberg, j'étais ravie de renouer avec la littérature suédoise et avec Lena Grumbach qui est la traductrice des deux auteures. Je peux vous dire à la lecture de ces deux livres que les suédois savent quand même super bien écrire!

21 janv. 2014

Lincoln de Steven Spielberg (2013)

Synopsis: Les derniers mois tumultueux du mandat du 16e Président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l'esclavage. Cet homme doté d'une détermination et d'un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

20 janv. 2014

Bloglovin: tous vos blogs au même endroit

Je suis une véritable boulimique de blogs, j'aime lire les anecdotes des uns et des autres, leurs découvertes et coups de gueule, admirer leurs oeuvres manuelles ou photographiques, partager une connivence (poke les mamans blogueuses!). Malheureusement, il est bien difficile de les suivre tous régulièrement car ils ne sont pas référencés au même endroit.

La plupart de mes blogs favoris sont enregistrés sur Hellocoton et j'avoue même qu'à une période, je ne suivais que les blogs qui étaient sur cette plateforme par pure commodité. Sauf qu'il existe d'autres perles qui ne sont pas référencées sur Hellocoton et c'était franchement dommage de passer à côté. Certains étaient sur Facebook mais là encore, je ne vous apprend rien en vous disant que le fil d'actualité de Facebook est loin d'être très pratique. D'autres enfin n'avaient ni l'un, ni l'autre, et je les ajoutais à ma barre de favoris en me promettant d'y passer une fois de temps en temps.

15 janv. 2014

Looper de Rian Johnson (2012)

Synopsis: Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

11 janv. 2014

Dix petits nègres d'Agatha Christie

4ème de couverture: En a-t-on parlé de l'Ile du Nègre! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood. Des journaux avaient insinué que l'Amirauté britannique s'y livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent - sans savoir de qui - cette invitation à passer des vacances à l'Ile du Nègre, tous les dix accoururent.

7 janv. 2014

Je t'ai comprise, maman

Même si j'ai toujours entretenu une bonne relation avec ma mère, je n'ai jamais ressenti le besoin d'être proche d'elle. Lorsque nous avons déménagé en Normandie, j'étais même plutôt heureuse de m'éloigner de mes parents que je voyais tous les jours pour le travail. Je ne l'appelais pas au téléphone, ne prévoyais pas de lui rendre visite, ne lui écrivais pas, je n'étais pas particulièrement touchée par la distance.

Depuis toute petite, je n'ai connu que la distance. Ma famille maternelle est dispatchée aux 4 coins de France, certains se sont même exilés en Angleterre, et nous ne nous voyons qu'à des grandes occasions ou chez papi/mamie pour les vacances scolaires. J'ai vite compris que la distance ne signifiait pas grand chose et que ce n'était pas parce qu'on ne se voyait pas qu'on ne pensait pas les uns aux autres. J'ai donc reproduit le même schéma avec ma mère et au fil du temps, je me suis rendue compte que si cela ne m'affectait pas particulièrement, ce n'était pas la même chose de son côté.