Menu

26 déc. 2013

Le gardien de phare de Camilla Läckberg

4ème de couverture: Par une nuit d'été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu'elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s'enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité: la maison de vacances familiale, l'ancienne résidence du gardien de phare, sur l'île de Graskär, dans l'archipel de Fjällbacka.
Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d'aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s'avère qu'avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l'île de Graskär - appelée par les gens du cru "l'île aux Esprits", car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants...
Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s'occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu'elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s'efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d'un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques... Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit la série policière la plus attachante du moment.

Sorti en France à l'été 2013, Le Gardien de phare est le 7ème et dernier opus en date de la série Erica Falk. Le roman policier est tout aussi prenant que les volumes précédents; même si j'ai pu deviner quelques éléments de l'énigme ici et là, il est impossible de recomposer le puzzle avant les dernières pages et c'est un exercice dans lequel excelle Camilla Läckberg.
Dans ce livre, j'ai pu avoir un élément de réponse à mon interrogation lors de la lecture du Tailleur de pierre:
Anna monta ses jambes sur le canapé. Les enfants étaient à l'école et à la crèche, et les jumeaux faisaient leur sieste matinale dans la poussette à l'air libre sur le perron.
Il semblerait donc qu'il s'agisse d'une coutume suédoise de laisser ses enfants dormir dehors. J'avoue que ça me laisse perplexe...
Un autre extrait que je voulais vous dévoiler car je l'ai trouvé très intéressant et potentiellement utile:
Elle n'a pas disparu, dit Vivianne en balançant Anton sur ses genoux. Elle s'est simplement réfugiée dans un endroit où ça fait moins mal. Mais elle sait que vous êtes là, Erica. Ce que vous avez de mieux à faire, c'est d'être auprès d'elle et de la toucher. On a oublié de nos jours combien il est important de se toucher. On en a besoin pour survivre. Alors, touchez-la, et dites à son mari d'en faire autant. On commet souvent l'erreur de ne pas vouloir déranger celui qui pleure. On pense qu'il lui faut du calme et de la tranquillité, qu'on doit le laisser en paix. C'est totalement faux. L'être humain est un animal de meute, il a besoin d'être entouré, il a besoin de proximité, de chaleur et du contact d'autrui. Faites en sorte qu'Anna soit entourée par sa meute. Ne la laissez pas toute seule sur son lit, ne la laissez pas se réfugier à sa guise dans cet endroit où le deuil n'existe pas, mais où les autres sentiments n'existent pas non plus. Forcez-la à en sortir. 
J'en suis donc arrivée au terme actuel de la saga, il ne me reste plus qu'à attendre la parution des prochains!

4 commentaires:

Maman Clémentine a dit…

Lecture en cours du Gardien de phare. J'ai un peu peur de la fin parce qu'après on ne peut pas se ruer sur le prochain tome, bouhouhou. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Ca va, elle n'est pas aussi prenante que celle de "La Sirène". Par contre, ce sera long d'attendre la suite mais je préfère savoir qu'il y en aura d'autres parce que pour "Millenium", j'étais vraiment triste de savoir que ce serait le dernier.

Eclectik Girl / Anya a dit…

ça fait plusieurs fois que je le vois en librairie ... toujours j'hésite, je ne sais pas pourquoi ...
ton article m'a donné envie de céder à la tentation !

Cleophis Deeptizz a dit…

Il faut, c'est vraiment une très bonne série policière.