Menu

23 sept. 2013

La propreté, 3ème et dernier acte

Peu d'articles la semaine dernière, j'avoue manquer de motivation en ce moment. J'ai toujours une quinzaine d'articles en brouillon, il faut juste que je trouve le temps de m'y mettre. Aujourd'hui, j'aborde le terme des articles initiés ici et ici au sujet de la propreté. Loin de moi l'idée de vous donner tout un tas de conseils et d'étapes à franchir puisque j'ai pu expérimenter moi-même que ça ne sert à rien! Je veux juste témoigner de la façon dont Poppy est parvenue à devenir propre afin d'aider les parents, et les enfants, qui ont du mal à passer le cap.

Début août, Poppy n'était toujours pas propre et ne s'y intéressait pas du tout. Il ne restait plus qu'un mois avant la rentrée à la maternelle et je me suis dit qu'il était grand temps de passer à la vitesse supérieure. J'avais remarqué qu'elle faisait la grosse commission systématiquement à la sieste ou au coucher quand elle lisait ses livres avant de s'endormir. J'eu donc l'idée de la mettre sur le pot avec ses livres avant le coucher. Ce fut une première étape de franchie: Poppy qui jusqu'alors refusait de poser une fesse sur le pot pouvait y rester de longues minutes. Elle l'avait domestiqué et s'exclamait, ravie: "Je suis une grande fille, moi!". Cerise sur le gâteau, nous avons eu quelques offrandes! Qui restaient encore rares.

Noyée sous les préceptes qui disent de laisser les enfants gambader cul nu tout l'été, j'ai fini par m'y plier. Je dois avouer que c'est tout de même une bonne idée. Elle se faisait toujours dessus mais au moins, on avait juste à changer la petite culotte, merci l'économie de lessive!! J'ai même acheté des petites culottes Disney Princesses mais ça ne la perturbait pas plus que ça de faire pipi sur Aurore ou Cendrillon. La plupart du temps, elle commençait à se faire dessus puis je lui lançais: "Stop! Stop! On arrête le pipi!", elle arrêtait, on courait au pot et elle faisait le reste. Ravie de voir que ma fille réussissait le Stop pipi qui lui servirait dans quelques années (quoiqu'il paraît que ce n'est pas si bon que ça pour le périnée, voire inutile), il restait encore du chemin à parcourir.

Deux longues semaines de pipi par terre, chez moi et chez ses grands-parents chez qui elle a passé quelques jours. Je me souviens d'une conversation téléphonique où ma belle-mère m'a dit: "Hier, tout était dans le pot. Aujourd'hui, tout était par terre!" Plus que 10 jours avant la rentrée...

De retour de chez ses grands-parents, Poppy avait pris l'habitude d'aller aux toilettes plusieurs fois par jour. En fait, il fallait lui proposer régulièrement, elle ne le demandait pas d'elle-même. Il n'en restait pas moins que les accidents se faisaient rares, quelquefois espacés de plusieurs jours! Une semaine avant la rentrée, nous sommes allés chez le médecin pour les 3 ans de Poppy et les 10 mois de Teemo. Le médecin m'a expliqué que Poppy n'était pas encore propre au sens strict du terme: elle ne le serait qu'une fois qu'elle demanderait d'elle-même le pot. Le processus est complexe et dépend de la maturité neurologique de l'enfant, il faut qu'elle reconnaisse la sensation de pipi, qu'elle se retienne et qu'elle me prévienne, c'est loin d'être facile!

Deux jours plus tard, Poppy me lançait le tant attendu: "Maman, pipi! Viiiiiite!!" en courant vers les toilettes. Victoire! Les jours suivants ont confirmé cette réussite de telle sorte qu'elle était propre pour la rentrée du 4 septembre! Enorme soupir de soulagement de la maman... Il y eu quelques accidents la première semaine d'école, surtout au moment de la sieste (cf 2ème paragraphe), et c'est aujourd'hui terminé.

Par contre, elle va très peu aux toilettes. Elle peut se retenir pendant 6-8 heures et refuse catégoriquement si on lui propose le pot alors qu'elle n'en a pas envie. Et quand elle le désire, elle remplit le pot, forcément! Avec un lourd passif de cystites à répétition, je m'inquiète un peu mais je me dis que ça viendra avec le temps, qu'on n'en est encore qu'aux prémices, pour l'instant elle exerce à merveille le principe de "rétention". Il y a encore quelques accidents pour la grosse commission, je dirais un taux de 50%, et je lui laisse encore la couche la nuit par précaution. Mais elle est très souvent sèche, ce n'est qu'une question de temps.

En conclusion, on a beau dire qu'un enfant peut être propre dès qu'il monte les escaliers seuls, il y a bien d'autres choses à prendre en compte. La maturité psychologique d'abord, si l'enfant ne veut pas grandir et  s'asseoir sur le pot, rien ne sert de le braquer! La maturité neurologique ensuite, cette faculté de reconnaître ses sensations et d'en comprendre les conséquences. En observant la façon dont cela s'est déroulé, je me demande encore si Poppy n'avait pas conscience qu'elle avait encore le temps. On dit souvent que les enfants ont un sixième sens et la voir être propre 3 jours avant la rentrée m'amène à me poser sérieusement la question. Nous ne le saurons jamais.

Rendez-vous dans deux ans pour la propreté de Teemo! Quand je lis que les filles sont statistiquement propres plus tôt que les garçons... Aïe! Enfin on dit aussi que le second est propre rapidement pour imiter son aîné et quand je vois avec quelle admiration il regarde sa soeur, j'ai bon espoir!

10 commentaires:

KrisTin a dit…

Tu vas me détester mais je ne l'ai pas fait exprès.

Je suis partie à Paris en début de mois pendant 4 jours, j'ai laissé derrière moi un petit Microbe avec une couche qui ne s'intéressais pas au pot.
Je suis rentrée un Mardi et j'ai retrouvé un petit garçon propre.

On m'a dit que c'était une question de déclic, qu'il avait voulu faire plaisir à sa maman pour son retour.

Depuis, nous n'avons pas eu d'accident, il va seul au pot dans les toilettes porte fermée (ce qui ne me rassure pas plus que ça...) et appelle quand il a fait la grosse commission.

Je n'aurais jamais cru que ça se passerait comme ça, j'imaginais déjà des mois de galère avant de rentrer à l'école, ...

Mais je te confirme, pour avoir vu le cas chez mon boss, que le second est propre très vite pour "copier" le grand.

Cleophis Deeptizz a dit…

Je ne te déteste pas, je t'envie, lol! Chaque enfant est différent, tant mieux si ça s'est bien passé pour toi, au contraire. Je pense aussi qu'il s'agit d'un déclic et il est très mauvais de forcer l'enfant à être propre plus tôt.

Maman Clémentine a dit…

Bravo à Poppy, elle a super assuré. Tout comme toi, je pense que les enfants ont un sixième sens, c'est pas un hasard qu'elle ait été propre à trois jours de la rentrée.

Kimie (Mots et Emaux) a dit…

Et bien, tu as eu chaud quand même !! En tout cas, c'est super qu'elle ait eu le déclic avant la rentrée, qu'importe la date au final !

Cleophis Deeptizz a dit…

Oui!

Cleophis Deeptizz a dit…

Je suis très fière d'elle, en effet. :)

working mom a dit…

tout vient à point à qui sait attendre! premier pipi hier chez la nounou pour la Chose, mais en ce moment on insiste pas là-dessus, car entre devenir grande soeur, avoir un grand lit et tenter le sevrage, ça fait déjà beaucoup!!

Cleophis Deeptizz a dit…

Oh oui, il faut procéder par étapes. Tu as encore jusqu'à l'année prochaine :)

Emma June a dit…

C'est cool pour ta fille (et toi! ;-) ) une bonne chose de faite!
Avec MisterBB, c'est en cours depuis qu'il a 20 mois (à sa demande) mais depuis, ça va, ca vient et moi, je me dis qu'il a 2ans et demi et que le temps passe vite...Je désespère un peu mais pour l'instant, j'essaie de lui faire confiance et de le laisser à son rythme, on verra ce qui l'en est d'ici cet été...

Cleophis Deeptizz a dit…

Cet été, il aura 3 ans et demi, je pense que ça sera plus facile. Si ce n'est déjà fait avant ;)