Menu

31 août 2013

Le plaisir de la rentrée

Nous voilà enfin arrivés au terme de l'été, tout du moins des grandes vacances et des voyages des uns et des autres.

J'ai toujours aimé la rentrée car je trouvais que les vacances scolaires étaient trop longues. Je finissais toujours par m'ennuyer et par tourner en rond. C'était aussi pour moi une manière d'oublier le passé et de recommencer une nouvelle vie.

S'il y a bien un trait constant dans mon caractère, c'est cette volonté d'être quelqu'un d'autre. Ma vie m'a toujours parue insipide, disons que je suis trop banale, trop discrète. L'élève moyenne qui a des bonnes notes sans en faire trop et qui se fond dans la masse. Je rêvais d'être comme les ados des films et séries américaines: bien foutue, bien habillée, bien entourée, au centre de l'attention. De telle sorte que chaque rentrée, j'arrivais avec mon cartable tout neuf, mes nouveaux vêtements, mon grand sourire et je me disais: "Allez, cette année, je suis la star de la classe, je me fais plein de copines!" Une semaine plus tard, je retournais dans ma peau d'ado invisible.

Adulte, cette pensée ne m'a pas quittée et c'était plutôt: "Allez, cette année je me mets au régime et au sport!". Pour la rentrée ou le jour de l'an, ça va sans dire. Quand je débarquais dans une nouvelle société, je m'imaginais à discuter des derniers ragots avec mes copines autour de la machine à café. Ca n'est jamais arrivé.

Parce qu'au fond, on est ce qu'on est, et il m'a fallu du temps avant de reconnaître que je suis une solitaire. Et que je me suis mariée avec un solitaire, ce qui n'arrange pas nos affaires... Enfin, socialement parlant.

Mais après tout, est-ce vraiment si important d'avoir des dizaines d'amis? Les collègues de boulot sont-ils vraiment des amis d'ailleurs?

C'est ce qui me plaît dans la blogosphère et dans Internet en général. On se fait assez rapidement des amis par nos passions communes, et ces amitiés ont l'avantage de ne pas être envahissantes. Par exemple, il m'arrive d'avoir envie de me replier sur moi-même et ma famille pendant quelques jours ou quelques semaines et avoir quelqu'un qui m'appelle au téléphone ou qui vient sonner chez moi pour un café pendant cette période suffit à me le faire devenir antipathique. Je me souviens qu'une fois j'ai appelé une amie pour avoir des nouvelles, sans aucune arrière-pensée, mais elle était sur répondeur. J'ai laissé un message en disant que ce n'était pas grave et que je rappellerais plus tard. Elle m'a harcelé pendant 3 jours par messages sur répondeur et sur Facebook pour savoir qu'elle était l'urgence, pourquoi je voulais lui parler, comme si j'étais au bord de la dépression. Je ne l'ai jamais rappelée. J'ai horreur qu'on me harcèle.

Les amis d'Internet ne vous harcèlent pas (enfin... pas tous...). Si vous ne venez pas sur le forum/blog pendant plusieurs jours ou que vous ne répondez que par monosyllabe, on n'appelle pas votre conjoint pour savoir si tout va bien. On a le loisir de se ressourcer et de revenir écrire dans la joie et la bonne humeur.

Mais je me rends compte que je me suis totalement écartée du sujet.

Donc j'aime la rentrée car j'ai toujours l'impression de faire peau neuve, je reprend ma routine (et j'aime car j'ai l'impression de contrôler le temps) et je me fixe des objectifs.

Quel seront les objectifs de cette année? Faire un peu de sport, non pour l'esthétisme de mon corps (que j'ai abandonné depuis belle lurette lol) mais pour améliorer ma condition physique qui est juste minable, accompagner du mieux possible ma fille dans sa première année d'école et mon fils qui va découvrir la vie en communauté (si la halte-garderie daigne me donner des nouvelles), pendant que mon mari et moi mettons à bien nos projets (car il va y avoir du changement pour l'été prochain!).

Et vous? Déprimés ou revigorés par la rentrée?

18 commentaires:

oth67 a dit…

Pour les collègues, un nouveau collègue a trouvé qu'il y avait une fausse ambiance chez nous !
Cela peut répondre un peu à ta question ?
Pour moi la rentrée, cela va dépendre de mes nouveaux élèves !

[Encore un] Blog de Mère a dit…

Oh bah je me sentais exactement pareille à chaque rentrée ! Sauf que moi, je me suis mariée avec qqun de super sociable ;) Pour la rentrée (qui est un peu décalée chez nous, cause vacances hors saison), c'est surtout consacré à ma reconversion et l'entrée en crèche de liloute... Et fin septembre au début de la conduite avec monsieur ;) Et puis le sport... pour l instant ce n'est que sur kinect mais je pense à reprendre le jogging du matin...

Anne-Laure a dit…

Encore un point en commun (indépendemment de la rentrée :p) Le côté solitaire. Moi aussi j'ai épousé un solitaire (voire un ours bourru mdr)
Je partage 100% ton avis, je suis exactement pareil. Mais en même temps, j'avoue que parfois, j'en souffre un peu. Je suis partagée, en fait, j'aimerai avoir des amis comme moi. Des gens sur qui compter sans être harcelée (et inversement). Le problème c'est que pour certaines la frontière est mince entre "prendre des nouvelles" et "faire chier" :p

Maman Clémentine a dit…

Je rejoins totalement ton article (vacances d'été trop longues, élève invisible, rentrée qui donne l'illusion que cette année tout sera différent...) ainsi que le commentaire d'Anne-Laure (Chéri et moi un peu solitaires, envie parfois de voir un peu plus de monde mais se sentir envahis quand c'est le cas...). Comme tu dis, la blogo permet de créer des liens sans le côté étouffant. Bon allez, je retourne dans ma forteresse. Hihi. :)

Karya a dit…

Je me reconnais beaucoup, dis donc !

Maman Tourbillon a dit…

Pareil ! Deux solitaires, et en plus partis travaillé loin de nos amis. Mais au moins des amis sur qui on peut compter ;-).

Heureusement, nous sommes plusieurs jeunes collègues à être arrivées en même temps, même âge, mêmes préoccupations : ça fait du bien.

Miowën a dit…

Etant sans emploi depuis quelques années et sans enfants, je suis plutôt décalée. Je ne pense plus à la rentrée comme un "renouveau" mais je me dis surtout mon dieu dans 4 mois c'est la fin de l'année et c'est à ce moment (en décembre donc) que je me dis bon aller tu changes tes habitudes mais comme tout le monde les bonnes résolutions sont dures à tenir ^^
En tout cas je me suis beaucoup retrouvée dans la première partie de ton article :)
Avons-nous le droit de connaître ces futurs changements ? un retour sur la région parisienne ? ^^

Cleophis Deeptizz a dit…

Je pense que les amitiés au boulot sont des amitiés de façade, on est bien obligé de se supporter plus ou moins. Il n'empêche que certaines grandes amitiés peuvent y naître aussi!

Cleophis Deeptizz a dit…

Le jogging, je n'ai jamais pu. Et avec les histoires de viol sur le parcours des joggeuses...
De beaux projets pour vous à ce que je vois, je vous souhaite de réussir.

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est vrai que j'aimerais être entourée aussi mais je pense que nous ne sommes pas si "anormaux". Quand je vois que mes parents n'ont pas d'amis (de longue date s'entend), ni mes beaux-parents, ni mes belles-soeurs... je me dis que finalement, les gens changent, les amitiés changent et que nous finissons tous seuls (mon Dieu que c'est pessimiste lol!). Disons que nous pouvons avoir des connaissances mais les vrais amis se comptent sur les doigts d'une main.

Cleophis Deeptizz a dit…

Finalement, c'est bien Internet, ça créé des liens entre chaque forteresse sans en briser les murs. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Je crois qu'on est plus de solitaires qu'on veut bien le croire.

Cleophis Deeptizz a dit…

J'espère que les amitiés que vous tissez aujourd'hui se poursuivront longtemps! :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Les résolutions, on pourrait en écrire tout un livre! Je crois que le plus dur, c'est de s'accepter tel que l'on est et de se fixer des objectifs ou des projets réalisables.
Je parlerai de nos projets bientôt, il s'agit effectivement d'un retour sur Paris. ;)

Ragnagna a dit…

Sans enfants et étant plus à l'école, la rentrée c'est juste un concept qui court sur le web et dans les médias pour moi.
Par contre j'adore ta digression car je suis pareille, je n'ai jamais réussi à être intégrée dans les groupes populaires (et encore moins à être populaire) mais par contre je savais que ça ne me tentait pas et que je préférais être dans mon coin. Et le Chti est encore plus solitaire que moi !

Cleophis Deeptizz a dit…

Il y a quand même un air de rentrée dans les entreprises avec les gens qui rentrent de vacances la peau toute bronzée et qui racontent leurs anecdotes et voyages autour de la machine à café.
A moins que tu sois au chômage ou que tu travaille chez toi! ;)

Pauline Maman Trouvetou a dit…

Oh et bien j'étais la même élève que toi tu vois :-) Bonne rentrée!

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci, à toi aussi!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...